Le manbun, tout un style

Le manbun, tout un style

Une tendance relayée par les célébrités

Jake Gyllenhaal, Leonardo DiCaprio, Bradley Cooper, Orlando Bloom, Jared Leto, David Beckham… autant de célébrités qui ont un jour décidé d’arborer une coiffure des plus surprenantes : le « manbun ». Il s’agit de se faire pousser les cheveux, et de les attacher en chignon, pour affirmer un certain style et peut-être même un mode de vie. Le hashtag #manbun représente aujourd’hui 1 million de publications sur Instagram, et je ne parle pas de ses dérivés. Mais pourquoi un chignon ?

Dans l'Histoire et la culture

Cette tendance trouve son origine dans l’Antiquité. Porté par les prêtres en Grèce et dans l’Empire romain, mais aussi par les Suèves, tribus allemandes ayant combattu en Europe jusqu’au VIe siècle, le chignon n’est pas d’hier. Côté Orient, les sikhs, sensés ne jamais se couper les cheveux, cachent leur chignon sous un turban. On retrouve aussi ce fameux « bun » chez les samouraïs et les sumos qui arborent le chonmage.

Un choix symbolique ?

En tant que symbole religieux ou en tant qu’attribut guerrier, le chignon nous évoque la spiritualité et la force. On le cultiverait donc pour faire flotter le mystère autour de soi, rappeler certaines philosophies empruntées à d’autres cultures. L’homme qui porte le « bun » est un anticonformiste, un déviant pour certains, un être féminisé pour d’autres, ou encore un hipster revisité. La vérité, c’est qu’on en voit de plus en plus, des porteurs de chignon. Et nos réactions à chaud sont amenées à changer.

Vers un nouveau genre

La première fois que j’ai croisé le compagnon de ma sœur, j’ai vu LE chignon. Je me suis immédiatement demandé pourquoi cette crinière, si cela se voulait féminin. J’ai vite compris qu’il y avait derrière autre chose, un certain laisser-aller et même un passif historique et culturel. Je ne vois plus les chignons masculins de la même façon. Expression d’un genre neutre, ils sont peut-être même novateurs et brisent les stéréotypes de l’homme et de la femme.

Un sujet à controverse

L’empire du chignon a créé des tensions. Les hommes qui le portent sont, selon certains sceptiques, de futurs chauves. Pour d’autres, des dissidents. Ce choix original a maintenant moult adeptes, même si des spécialistes de la dermatologie affirment que de tirer ainsi ses cheveux précipite les calvities précoces. Une certaine Université dans l’Idaho aux États-Unis a décrété que cette coiffure chez les hommes était « extrême » et « déviante. » Il n’en est pas moins que le chignon a gagné du terrain, et qu’il nous amènerait presque à penser autrement.

Porteur du manbun ou non, vous trouverez des conseils pour entretenir vos cheveux sur notre article Des low-poo aux no-poo.
Sources : Le Monde, Le Figaro, Hollywood.com.

Laisser un commentaire

Fermer le menu